Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Poésies oubliées

1.2.III - Le Départ

1 Septembre 2013 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #A. Van Hasselt - Les Études rhythmiques (1876)

(Chanson hongroise.)

 

    UU─UUUUU
UUUUUUUU

 

    L'églantier s'effeuille aux rafales du vent,
    Et je dois partir, tu le sais, belle enfant.

Que le ciel te bénisse, ô mes blondes amours !

    Que la lune est pâle et le ciel qu'il est bleu !
    Ton visage encore est plus pâle, ô mon Dieu !
Que le ciel te bénisse, ô mes blondes amours !

    La rosée épanche ses larmes aux fleurs.
    Et nos yeux aussi les voilà tout en pleurs.

Que le ciel te bénisse, ô mes blondes amours !

    Les rosiers auront d'autres roses ce soir.
    Mais, hélas ! jamais te pourrai-je revoir ?
Que le ciel te bénisse, ô mes blondes amours !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article