Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Poésies oubliées

1.4.VII - La Fenêtre maudite

2 Septembre 2013 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #A. Van Hasselt - Les Études rhythmiques (1876)

UU─UU─UU─UU─U
        UU─UU─UU─

 

Ô fenêtre du lâche, ô fenêtre de honte,
        Sois maudite, maudite à jamais !
Que l'odeur d'une rose à tes vitres ne monte

        Ni le chant d'un oiseau désormais !

Qu'une brume éternelle, ô fenêtre, te voile,
        Soupirail ténébreux de la peur !
Que le jour ne te voie et, la nuit, une étoile

        Qu'à travers un linceul de vapeur !

Que jamais l'hirondelle en ta morne embrasure
        Ne consente à suspendre son nid,
Et le lierre jamais à pousser sa verdure

        Sur ton sombre linteau qu'il honnit !

Que tout homme te jette, en passant, une pierre,
        Tout enfant, un caillou de mépris,
Et que même le chien se détourne en arrière,

        Devant toi stupéfait et surpris !

Mais demeure à l'histoire, ô lucarne exécrable !
        Qu'on se dise, l'effroi dans le cœur :
« C’est par là que le lâche, l'obscur misérable,

        « A voulu s'évader de l'honneur ! »

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article