Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Poésies oubliées

2.2.VII - Les deux mortes

29 Septembre 2013 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #A. Van Hasselt - Les Études rhythmiques (1876)

(Petœfi.)

  UU─U─UU─U─U
UU─U─UU─UU─

 

    Toutes deux étaient, ô mon Dieu, si belles !
On eût dit deux fleurs rayonnantes des bois.
   
Mais comment choisir, me disais-je, entre elles ?
Quand la mort les prit toutes deux à la fois.

    J'ai creusé pour l'une, au milieu des roses,
Une fosse au pied d'un grand lis tout en fleur.

    Et, joyau brisé de mes jours moroses,
J'ai creusé pour l'autre une fosse en mon c
œur.

    Ô charmante aurore, au tombeau de l'une
De mes pleurs tu vois se répandre les flots.
    Au tombeau de l'autre, ô charmante lune
Tu me vois, le soir, épancher mes sanglots.

 

Comorn, 1873.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article