Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Poésies oubliées

2.2.VIII - Chant du Hun

29 Septembre 2013 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #A. Van Hasselt - Les Études rhythmiques (1876)

UU─U─UU─U─U
UU─U─UU─U─
  UU─U─UU─U─

 

L'épervier des bois dans son nid se lamente.
Le vautour des monts a gémi tout le soir.
Vous boirez, oiseaux, si la soif vous tourmente,
Vous boirez demain au sanglant abreuvoir.
   
Épervier des bois et vautour des monts !

Le coursier du roi, secouant sa crinière,
Va frappant le sol et demande son mors.
Attila l'attend qui redit sa prière
« Rendez-moi, seigneur, ma litière de morts »
    Le coursier du chef va frappant le sol.

Le clairon bruit dans l'armée aguerrie,
Et les loups ont faim dans leurs sombres halliers.
Et la lance est prête, et le glaive nous crie
« Je me rouille ici près des noirs boucliers. »
    Le clairon bruit et les loups ont faim.

Mais le jour viendra pour la fête des braves.
Du fléau de Dieu s'armeront les enfers.
Car le Hun est libre et vous êtes esclaves,
Nation dont Rome a forgé tous les fers.
    Mais le jour viendra du fléau de Dieu.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article