Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Poésies oubliées

2.7.XXXII - Le Lis des vallées

8 Décembre 2013 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #A. Van Hasselt - Les Études rhythmiques (1876)

UU─U─UU─UU─
     U─UU─U

 

J'ai caché mon âme au calice argentin
                        D'un lis des vallées,
Où l'aurore épanche, au retour du matin,
                        Ses larmes perlées.

Dans ce nid charmant, elle écoute la voix
                        Des fleurs amoureuses
Et les longs soupirs que murmurent aux bois

                        Les sources ombreuses.

Des oiseaux du ciel elle sait les chansons
                        Aux lentes reprises,
Et les doux refrains qu'à travers les buissons

                        Chuchotent les brises.

Va ceuillir, enfant, ce beau lis argenté,
                        Ce lis qui t'enchante.
Puis tout bas écoute, ô ma blanche beauté,

                        Mon âme qui chante.

D'un seul mot, d'un seul, son refrain éternel,
                        Enfant, se compose :
C'est un nom connu des beaux anges du ciel,

                        Le tien, ô ma rose.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article