Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Poésies oubliées

3.1.III. - Le Cœur enterré

16 Mars 2014 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #A. Van Hasselt - Les Études rhythmiques (1876)

UU─U─U─UU─U
UU─U─U─UU─

 

Dans un coin caché du vieux cimetière,
Sous un saule vert qui rêve toujours,
Se dérobe aux yeux, dans l'ombre, une pierre ;
Allez donc la voir, mes belles amours.

Une simple croix s'y penche et la garde,
Et l'aurore seule y verse ses pleurs,
Et, la nuit, parfois, la lune regarde,
Le granit qu'avril entoure de fleurs.

Chaque hiver qui passe y fait une brèche,
Et sur l'humble pierre on voit ciselé
Un petit Amour qui brise sa flèche
En pleurant, hélas ! son nez mutilé.

En habit de deuil, enfant, sur la pierre
Allez donc, un jour, pliant les genoux,
Murmurer tout bas la douce prière
Que l'on donne aux morts qui souffrent pour nous.

Car c'est là que dort, c'est là que sommeille
Dans son froid linceul mon c
œur déposé.
On n'y voit prier que l'aube vermeille,
Et pourtant par vous mon
cœur fut brisé.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article