Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Poésies oubliées

3.2.VIII. - La Fenêtre fermée

1 Mai 2014 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #A. Van Hasselt - Les Études rhythmiques (1876)

U─UU─UU─U─
  UU─UU─UU─U

 

Pourquoi, rossignols et bouvreuils joyeux,
    Quand je passe dans l'ombre muette,
Me suivre, à travers les rameaux, des yeux
    Et vous dire : « Qu'a donc le poëte ? »

Pourquoi demander le secret profond
    Que je cèle en mon âme à la foule,
Le morne secret de ces pleurs qu'au fond
    De mon
cœur attristé je refoule ?

Oiseaux des forêts, laissez-moi, le soir,
    Traverser vos palais de verdure.
Vos yeux indiscrets qu'ont-ils donc à voir
    Dans la nuit des douleurs que j'endure ?

Pourquoi me venir demander tout bas
    Ce secret qu'à moi-même je cache ?
Bouvreuils, rossignols, c'est assez qu'hélas !
    Votre s
œur l'hirondelle le sache.

Du bord de son nid, au printemps passé,
    Elle a vu se fermer la fenêtre
Où, seul, bien souvent par la nuit glacé,
    Je voyais mon amour apparaître.

Mon cœur vainement, vainement mes yeux,
    S'élèvant vers la morne croisée,
Y cherchent, depuis, ce rayon des cieux,
    Ce vrai jour qui dorait ma pensée.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article