Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Poésies oubliées

3.3.XIV. - Le Réveil des morts

31 Mai 2014 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #A. Van Hasselt - Les Études rhythmiques (1876)

UU─U─UU─U─U
    UU─UU─U─

 

Vous dormiez si bien dans vos tombes mornes
        Ô mes rêves des temps passés,
Ô regrets charmants, ô douleurs sans bornes,

        Souvenirs par la mort glacés.

Dans l'oubli muet, cimetière sombre,
        Vous dormiez d'un sommeil si doux,
Et les ifs des morts vous prêtaient leur ombre,

        Et les saules pleuraient sur vous.

Seulement parfois sur la verte mousse
        Qui couvrait votre obscur cercueil,
Un oiseau, le soir, de sa voix si douce

        Vous chantait sa chanson de deuil.

Et voici, qu'hélas ! de vos tombes mornes,
        Ô mes rêves des temps passés,
Vous sortez, regrets et douleurs sans bornes,

        Souvenirs par la mort glacés.

Et voici, pareils à ces noirs fantômes,
        Évadés du sépulcre ouvert,
Que la nuit rencontre en ses noirs royaumes,

        Vous rôdez dans mon cœur désert.

Habitants obscurs de l'obscur mystère,
        Qui vous a réveillés ainsi ?
Et comment sait-on, dans ce monde austère,

        Qu'il fait nuit dans mon cœur aussi ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article