Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Poésies oubliées

3.3.XVII. - L'Adieu

11 Juillet 2014 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #A. Van Hasselt - Les Études rhythmiques (1876)

UU─U─UU─U─
  UU─UU─U─U

 

J'avais dit aux fleurs du printemps vermeil,
        Lis des bois, aubépines blanches :
« Ouvrez-vous, ô fleurs, car le beau soleil,

        « Met des perles au bout des branches. »

J'avais dit aux nids tout peuplés d'oiseaux,
        Rossignols et fauvettes grises :
« Ô chanteurs, mêlez vos refrains nouveaux

        « Au murmure charmant des brises. »

Or voici les fleurs, belle enfant, pour vous
        Aux rayons du soleil écloses,
Et pour vous aussi les oiseaux jaloux

        Vont chanter leurs plus douces choses.

Mais hélas ! pour moi, qu'au profond cercueil,
        Vous absente, l'on va descendre,
Les oiseaux n'auront que des chants de deuil,

        Et les fleurs cacheront ma cendre.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article