Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Poésies oubliées

3.10.XXXIV. - Horace à son esclave

25 Avril 2015 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #A. Van Hasselt - Les Études rhythmiques (1876)

Traduction rhythmée de l'ode 38, Liv. I.

─U─U─UU─U─U
        ─UU─U

 

Loin de moi le faste éclatant des Perses.
Loin les verts bandeaux que la tille enlace.
Donc ne cherche plus où rougit la rose,
                  Fleur attardée.

Va, du simple myrte il nous peut suffire,
Lui qui sied au front de mon jeune esclave,
Comme au mien aussi, quand je bois dans l'ombre

                  Seul sous ma treille.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article