Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Poésies oubliées

4.1.VI. - L’Étoile qui file

27 Octobre 2015 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #A. Van Hasselt - Les Études rhythmiques (1876)

UU─UU─UU─U
UU─UU─UU─

 

Oh ! l'étoile qui roule, qui roule
Dans les champs de l'azur éternel
Et qui va s'effacer de la foule
De ces astres qui peuplent le ciel !

Elle file, elle file, elle passe,
Et traverse les plaines de l'air,
Et moins prompt est l'oiseau dans l'espace
Ou le dard embrasé de l'éclair.

Et là-bas vers le gouffre de l'ombre,
Vers le morne horizon rembruni,
Elle roule, elle tombe, elle sombre
Dans ce vaste océan, l'infini.

Que de fois, mon étoile effacée
Dans l'abîme profond du néant,
Jusqu'à toi j'ai laissé ma pensée
S'élever dans l'azur flamboyant !

Je voulais avec elle, ô ma rose,
M'en aller, détrompé du réel,
Te cueillir, pour les anges éclose
À quelque arbre invisible du ciel.

Et voilà qu'à jamais enlevée
Au jardin constellé de la nuit,
Mon étoile, ma rose rêvée,
Tu n'es plus qu'un vain songe détruit !

 

Janvier 1862

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article