Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Poésies oubliées

La Fontaine de Caraouet

7 Août 2016 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #Divers

La Fontaine de Caraouet
Est la plus charmante de toutes.
Elle chante comme un rouet,
La Fontaine de Caraouet !
Elle est si fraîche qu’Arouet
Perdrait, en y buvant, ses doutes.
La Fontaine de Caraouet
Est la plus charmante de toutes.

Ô Fontaine de Caraouet,
Tu chantes sous de vertes voûtes !
Qui boit ton eau fait un souhait,
Ô Fontaine de Caraouet !
Quand celle qu’on aime vous hait,
En chantant tu vous désenvoûtes,
Ô Fontaine de Caraouet,
Qui chantes sous de vertes voûtes !

Ô Fontaine de Caraouet,
De quelle ombre tu te veloutes !
C’est là que mon sort se jouait,
Ô Fontaine de Caraouet,
Là qu’un silence m’avouait
Ce qu’entend le cœur aux écoutes...
Ô Fontaine de Caraouet,
De quelle ombre tu te veloutes !

Ô Fontaine de Caraouet,
Est-ce que toujours tu glougloutes ?
Les guides claquent-ils du fouet.
Ô Fontaine de Caraouet ?
La villa blanche qu’on louait
Est-elle encor près des trois routes ?
Ô Fontaine de Caraouet,
Est-ce que toujours tu glougloutes ?

La Fontaine de Caraouet
Est au fond des heures dissoutes.
Ne me demandez plus où est
La Fontaine de Caraouet !
D’un bonheur on est le jouet,
Et puis, au jour, jour, tu t’ajoutes...
La Fontaine de Caraouet
Est au fond des heures dissoutes.

Les Fontaines de Caraouet
Nous laissent sur le cœur des gouttes.
Ces gouttes tremblent pour dire : « Et
La Fontaine de Caraouet ? »
Même si l’on se secouait
Elles ne tomberaient pas toutes.
Les Fontaines de Caraouet
Nous laissent sur le cœur des gouttes !

 

 

Edmond Rostand, Les Musardises

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article