Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Poésies oubliées

Articles récents

4.1.V. - En regardant les étoiles

27 Octobre 2015 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #A. Van Hasselt - Les Études rhythmiques (1876)

UU─UU─UU─U UU─UU─UU─ La nuit tombe, et voici le silence, Et là-bas l'amoureux rossignol, En chantant, comme un luth espagnol, Aux rameaux des lilas se balance. Mais, quand l'air est si calme et si doux, Belle enfant, à quoi donc rêvons-nous ? Au milieu...

Lire la suite

4.1.IV. - La Cloche du soir

13 Septembre 2015 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #A. Van Hasselt - Les Études rhythmiques (1876)

─UU─U─UU─U ─UU─U─UU─ Cloche du soir, musique si douce, Seul au milieu du calme des bois, Seul je l'écoute, assis sur la mousse, L'hymne plaintif que chante ta voix. Cloche du soir, que j'aime à t'entendre, Rhythme charmant qui berces le cœur ! Rien qu'à...

Lire la suite

4.1.III. - Au Poëte Théodore de Banville

13 Septembre 2015 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #A. Van Hasselt - Les Études rhythmiques (1876)

En lui adressant mon Livre des Ballades et mon Livre des Paraboles UU─UU─UU─U UU─UU─UU─ Dans la verte forêt, ô poëte, Où la muse te parle tout bas, Que de fois, sous la feuille inquiète, Je me suis hasardé sur tes pas ! Que de fois, écouteur chimérique,...

Lire la suite

4.1.II. - L'Art

13 Septembre 2015 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #A. Van Hasselt - Les Études rhythmiques (1876)

UU─UU─UU─U UU─UU─UU─ C'est le mont, c'est le faîte sublime, Le rocher solennel dont la cime Vous attend, ô les mâles esprits ! C'est l'ardent Sinaï de Moïse ; Le Nébo de la terre promise Où fleurit l'idéal incompris ; La hauteur où notre âme s'élève Pour...

Lire la suite

4.1.I. - À Homère

14 Juillet 2015 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #A. Van Hasselt - Les Études rhythmiques (1876)

À propos d'un traducteur belge de l'Iliade UU─UU─UU─U UU─UU─UU─ Bélisaire de l'art, fier génie ! Que de fois aux chemins d'Ionie, L'indigence avec toi de moitié, Tu payas d'un lambeau d'Iliade, Ô poëte du grand Péliade, Le pain noir que t'offrait la pitié...

Lire la suite

3.11.XXXVI. - Les Étoiles éteintes

12 Juillet 2015 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #A. Van Hasselt - Les Études rhythmiques (1876)

UU─U─U─UU─U UU─ Où que j'aille, autour de moi tout est sombre, Mon amour, Et la route où vont mes pas s'emplit d'ombre Sans retour. Deux étoiles d'or chassaient les ténèbres De mes nuits Et doraient les lieux obscurs et funèbres Où je suis. Ces deux astres...

Lire la suite

3.11.XXXV. - Le Livre du cœur

12 Juillet 2015 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #A. Van Hasselt - Les Études rhythmiques (1876)

U─U─UU─UU─U UU─ Qu'est-il besoin de savoir tant de choses, Mon amour ? D'user ses yeux sur des livres moroses Tout le jour ? Sur cent volumes qu'une autre se vante D'avoir lus, Un seul suffit pour te rendre savante Tant et plus. Ce livre seul, puisqu'il...

Lire la suite

3.10.XXXIV. - Horace à son esclave

25 Avril 2015 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #A. Van Hasselt - Les Études rhythmiques (1876)

Traduction rhythmée de l'ode 38, Liv. I. ─U─U ─UU─U─U ─ UU─U Loin de moi le faste éclatant des Perses. Loin les verts bandeaux que la tille enlace. Donc ne cherche plus où rougit la rose, Fleur attardée. Va, du simple myrte il nous peut suffire, Lui qui...

Lire la suite

3.10.XXXIII. - Le Départ

25 Avril 2015 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #A. Van Hasselt - Les Études rhythmiques (1876)

UU─U─UU─U─U U─U─U Vous allez partir, mon trésor aimé, Mon bien céleste. De ce rêve heureux qui m'avait charmé Plus rien ne reste. Vous absente, hélas ! que feront les fleurs, Lilas et roses, Sous les frais baisers de l'aurore en pleurs Pour vous écloses...

Lire la suite

3.10.XXXII. - La dernière feuille

25 Avril 2015 , Rédigé par Darius Hyperion Publié dans #A. Van Hasselt - Les Études rhythmiques (1876)

UU─U─UU─U─U U─U─U UU─U─UU─U─ U─U─ Une feuille encore au sommet du tremble Frissone et tremble. Mais l'automne va l'emporter aussi Bien loin d'ici. Dans mon cœur qui bat sans repos ni trève Je garde un rêve. Ce trésor charmant m'est plus cher toujours,...

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>